Pub FB

Bonjour, bonjour,

Oui aujourd'hui nous traversons la Manche pour allez découvrir Noël en Angleterre !

En Angleterre, il n'y pas de Fête Nationale - pas de 14 juillet, pas d'Independence Day, pas de jour de la constitution : mais les anglais ont Noël. Noël en Angleterre, c'est la plus grande fête de l'année ; c'est le jour annuel où le chef d'état – la Reine – s'adresse à la nation, et c'est le point d'orgue d'une période de fête qui dure au moins deux jours, mais selon le calendrier jusqu'à neuf jours, et qui se prépare depuis au moins deux mois.

 

Noêl en Angleterre, cela peut être jusqu'à quatre jours de repos à la suite. Non seulement le jour de Noël, le 25 décembre, est férié, mais le lendemain, Boxing Day le 26 décembre est férié aussi. 

 

Les soldes d'hiver

Parmi les grandes activités du Noël contemporain en Grande Bretagne, les Soldes d'hiver tiennent une place importante. Pas besoin d'attendre janvier, le soldes d'hiver en Angleterre commencent dès le 26 ou le 27 décembre, sinon avant, car les magasins ont toute liberté de faire de soldes comme et quand ils veulent…. et les font surtout quand les Anglais sont encore en congés.  Pendant toute la période de Noël et du Nouvel an, les magasins ne désemplissent pas – à tel point que le bon d'achat est devenu un cadeau de Noël très apprécié, permettant au destinataire d'acheter le cadeau réellement voulu, en profitant des soldes, avantage très apprécié en période de restrictions budgétaires.

 

Le Noël traditionnel en Angleterre

Même si tout change, tout évolue, le Noël anglais reste défini par rapport à de grandes traditions qui remontent au dix-neuvième siècle. Celles-ci comprennent les cartes de Noël (Christmas cards), les chants de Noël (Christmas carols), les décorations et le sapin de Noël (Christmas tree), les cadeaux, et le repas de Noël (Christmas dinner). Si le côté commercial de Noël a pris le dessus, l'origine religieuse de la fête n'est pas oubliée. Dans de nombreuses écoles publiques et privées, surtout au niveau primaire, la "nativity play", mise en scène théâtrale de la naissance du Christ, reste un événement important du calendrier ; plus d'un tiers de la population britannique assiste à la messe de Noël ou à une messe chorale pendant la période de Noël.

 

Les cartes de Noël - Christmas cards

La tradition remonte au début du 19e siècle, et s'est surtout développée avec la mise en place du service national de la poste. Dès le mois de septembre, les cartes font leur apparition dans les papeteries et dans les grandes surfaces; elles s'achètent le plus souvent par paquets de 10, et sont de plus en plus vendues pour le compte de grandes œuvres caritatives ou associations, comme la Croix Rouge, Greenpeace, Oxfam ou des associations pour la protection de la nature.  Si la situation économique a provoqué depuis 2007 une baisse du nombre de cartes achetées, les Britanniques restent leaders mondiaux pour l'envoi de cartes et Noël est la plus grande occasion pour l'envoi de cartes. Envoyer et recevoir une cinquantaine voire une centaine de cartes n'est pas rare, et ces cartes servent à décorer la maison pour Noël.

Les chants de Noël - Christmas Carols

Les Britanniques aiment chanter, et le chant fait partie de la vie anglaise, que ce soit à l'école, entre amis, ou dans les traditions liturgiques. Comme aux USA, nombreuses vedettes de la musique anglaise ont commencé leur vie musicale dans le cadre d'une chorale d'école ou d'église ; les cantiques de Noël sont connus de presque tous les Britanniques, Chrétiens ou non. Une tradition qui se maintient notamment à la campagne est celle du Carol-Singing, quand des groupes de jeunes ou de moins jeunes se déplacent le soir de maison à maison, chantant un chant de Noël devant la porte, et faisant une collecte pour une œuvre. On trouve aussi des Carol-Singers dans les rues commerçantes, pendant les jours précédant Noël., et presque toutes les églises organisent un peu avant Noël une Carol service, ou messe chorale, qui attire bien au-delà des fidèles réguliers.

 

Le sapin de Noël - the Christmas tree

La tradition du sapin de Noël est internationale et ancienne : elle a sûrement ses origines dans des rites païens pour célébrer la survie de la nature en plein hiver. La tradition moderne est née en Allemagne, d'où elle s'est répandue à travers les pays chrétiens, notamment protestants, au 18e et surtout au 19e siècle, quand elle est arrivée en Angleterre, promue par le Prince Albert, mari allemand de la reine Victoria. La tradition s'est vite développée, à tel point que l'arbre de Noël décoré est devenu de nos jours le symbole classique de Noël – plus encore que les scènes de la Nativité.  Pour la plupart des Britanniques, Noël ne serait pas Noël sans la présence dans la maison d'un sapin (vrai ou artificiel). Chaque ville, chaque village, chaque quartier, chaque pub, chaque grand magasin, et beaucoup de petits magasins aussi, a son sapin joliment décoré. A Londres, le grand sapin de Noël de Trafalgar Square est donné chaque année à la ville par la Norvège, et cela depuis 1947.

 

Le jour de Noël en Angleterre

Selon la tradition, Noël en Angleterre est une fête de famille. On se lève tôt, car pendant la nuit, le Père Noël - Father Christmas ou Santa Claus - est passé pour laisser des cadeaux aux enfants. En Grande Bretagne, il dépose ses petits cadeaux dans une grande chaussette (a Christmas stocking) auprès du feu, au bout du lit, ou autour du sapin. Pour ceux qui respectent la tradition, après le petit-déjeuner, on part à la messe de Noël, dont on revient à temps pour manger le repas de Noël, ou Christmas dinner, qui se mange aux alentours de 13h à 14h. Les deux éléments incontournables du repas sont la dinde farcie, et le pudding de Noël. On ouvre les cadeaux soit le matin, soit après le déjeuner. Autrefois, au 19° siècle, on les ouvrait seulement le lendemain, 26 décembre, qui s'appelle Boxing Day, ou le jour des boîtes (à cadeaux).

Et qu'est-ce qu'on mange durant ce déjeuner de Noël ?

La dinde farcie

C'est un mets traditionnel pour le repas du 25 décembre. Les dindes sont particulièrement imposantes et il est important de les commander assez longtemps avant Noël. Quand vous allez la chercher à la veille de Noël et qu'il y a la queue chez votre volailler, on vous offrira peut-être une tasse de thé pour vous faire patienter. La dinde farçie n'est pas servie avec des châtaignes comme nous le faisons en France mais avec une série d'accompagnements. Chacun se sert selon ses goûts.

Les pommes de terre rôties

C'est certainement l'accompagnement que tout le monde aime. Une bonne pomme de terre rôtie doit avoir un extérieur croustillant et un cœur moelleux. On les prépare avec des pommes de terre à chair farineuse.

Les panais rôtis

Les britanniques sont friands de panais rôtis et ils accompagnent presque toujours les pommes de terre rôties.

La sauce aux cranberries

Comme pour les américains à Thanksgiving, la sauce aux cranberries est très souvent servie avec la dinde. C'est amusant de voir qu'au sein d'une même famille, il y a le clan de ceux qui l'aiment et celui de ceux qui la délaissent. Tout le monde n'aime pas les mélanges sucrés salés.

Les choux de Bruxelles

C'est un des accompagnements classiques du repas de Noël avec la dinde. Comme pour la sauce aux cranberries, il y a des adeptes ou non.

Chou rouge braisé

Le chou rouge est émincé puis braisé à basse température pendant assez longtemps, pour le faire compoter. C'est très sympa d'ajouter des pommes, quelques épices et pourquoi pas des raisins secs. 

Cet accompagnement se marie très bien aussi avec le canard ou avec le gibier. 

Le Christmas pudding

C'est le dessert de Noël incontournable sur les tables britanniques et il est très ancien. C'est un peu un mystère pour nous les français car ce pudding est préparé au plus tard début décembre et on le fait maturer jusqu'à Noël. Ce n'est pas une blague ! C'est un mélange à gâteau mais avec une proportion très importante de fruits séchés par rapport à farine. Il contient aussi des épices et des amandes. Le tout est cuit à la vapeur pendant environ 6 heures, mis au repos puis à nouveau chauffé le jour J à la vapeur. C'est un dessert qui se mange tiède. Il est servi avec du brandy butter (beurre au cognac). 

Le Stilton

C'est un fromage bleu à pâte persillée mais préparé avec du lait de vache. Il est servi après le dessert avec des crackers et un verre de très bon porto. Au moment de Noël, les fromagers le proposent dans de très jolis contenants en terre cuite ou en porcelaine.

 

Mon calendrier de l'Avent Zen

Et si nous cuisinions comme en Angleterre ? Oui, oui nous… françaises ! Je vous laisse la surprise de découvrir la recette (clic sur la Case 15)

Case15

 Bonne dégustation et à demain